itterwillermix_104_image
  village d'Itterswiller dans le Bas-Rhin (Alsace)                   métro parisien (Hector Guimard)



la France doit-elle être la France ?

général De Gaulle, en décembre 1963

Dans une lettre que De Gaulle écrivit à Raymond Aron pour le remercier de l'envoi du Grand débat, ouvrage du sociologue, le général écrivait :
- "Mon cher Raymond Aron, j'ai lu Le Grand Débat, comme je lis souvent ce que vous écrivez, ici et là, sur le même sujet. Il me semble que si vous y revenez sans cesse et avec tant de vivacité, c'est peut-être pour cette raison que le parti que vous avez pris ne vous satisfait pas pleinement vous-même. Au fond, tout : “Europe”, “Communauté atlantique”, “OTAN”, armements", etc., se ramène à une seule et même querelle : oui ou non la France doit-elle être la France ? C'était déjà la question à l'époque de la Résistance. Vous savez comment j'ai choisi et moi je sais qu'il n'y a pas de repos pour les théologiens. En vous félicitant de votre entrée à l'Institut, je vous demande de croire, mon cher Raymond Aron, à mes sentiments les meilleurs". (9 décembre 1963)

cité par Nicolas Baverez, Raymond Aron,
Flammarion, 1993, p. 377
9782082104944FS

20MDDEV235
               De Gaulle dans la Drôme, lors de son discours à Die, en 1963 (source)


480_brassard_001
source


«oui ou non la France doit-elle être la France ? C'était déjà la question

à l'époque de la Résistance», Charles De Gaulle, 1963


108957

- retour à l'accueil