peloton_d_ex_cution



Ballade de celui qui chanta

dans les supplices


Je meurs et France demeure
Mon amour et mon refus
Ô mes amis si je meurs
Vous saurez pour quoi ce futbl__coquelicot

Ils sont venus pour le prendre
Ils parlent en Allemand
L'un traduit Veux-tu te rendre
Il répète calmement

Et si c'était à refaire
Je referais ce chemin
Sous vos coups chargés de fers
Que chantent les lendemains

Il chantait lui sous les balles
Des mots sanglants est levé
D'une seconde rafale
Il fallu l'achever

Une autre chanson française
À ses lèvres est montée
Finissant La Marseillaise
Pour toute l'humanité

Aragon
Ballade de celui qui chanta dans les supplices
in La Diane française (extrait), 1943-1944

Aragon_1944
Aragon dans la Drôme en 1944

La "diane" est un roulement de tambour ou une sonnerie de clairon pour réveiller les soldats.

Définition (source) - La Diane (du latin diem, «le jour») est une sonnerie réglementaire de clairon ou de trompette, et une batterie de tambour, annonçant le réveil des soldats en campagne. Elle se substitue alors à la sonnerie habituelle Le réveil. Charles Baudelaire la cite dans l'un de ses vers : "La diane chantait dans les cours des casernes" - autre définition dans : patrimoine-de-france

Diane_fran_aise_couv

- retour à l'accueil